AccueilPrêt personnelConsoVoitureRéserve d'argentImmobilierDemande de crédit

La répartition du crédit à la consommation, le 4 décembre 2011

Par Marianne El Oudi


Après une hausse de 13,4% en 2009, les crédits à la consommation au Maroc subissent un net déclin en 2010 avec une progression de 4,5% seulement.

Ce déclin est toutefois nuancé car l’encours moyen par dossier a augmenté de 700 dirhams par rapport à 2009 à 27.700 DH.

Il faut savoir que 2,7 millions de personnes ont contracté un crédit à la consommation au Maroc en 2010.

Ce sont les plus de 50 ans qui empruntent le plus, ils représentent 42% des détenteurs de crédit à la consommation contre 36% en 2008.

La part des personnes âgées de 40 à 49 ans et de 30 à 39 ans connaissent un recul, elles ont respectivement chuté de 35% en 2008 à 30% en 2010 et de 22% à 20%.

Les moins de 30 ans empruntent toujours peu, ils ne représentent que 8% des détenteurs de crédit à la consommation.

D’autre part, la plupart des personnes ayant contracté un crédit à la consommation au Maroc ont des revenus modestes.
En effet, 58% d’entre elles touchent moins de 4.000 DH par mois.

Ce sont, par ailleurs, les salariés du secteur privé qui ont eu le plus recours à un crédit à la consommation (39%) suivis de très près par les fonctionnaires (38%).
Les retraités représentent désormais 12% des titulaires d’un crédit à la consommation.

Enfin, Casablanca et Rabat sont les villes où le plus de crédits à la consommation ont été accordés.

Avec 29% de bénéficiaires, Casablanca est la ville qui détient le plus « d’endettés à la consommation », Rabat est la seconde avec 19%.

Viennent ensuite Marrakech (8%), Fès, Agadir et Tanger qui représentent chacune 6% de détenteurs.



» Retour

Autres sujets


Maroc