AccueilPrêt personnelConsoVoitureRéserve d'argentImmobilierDemande de crédit

Les crédits à la consommation en mauvaise posture, le 12 décembre 2011

Par Marianne El Oudi


Les crédits bancaires sont en nette décélération, ils enregistrent en effet une progression de 7% à la fin du mois d’octobre dernier contre 10,3% à la même période en 2010.

Les crédits immobiliers ne sont pas concernés par ce déclin.
Ils connaissent au contraire une augmentation de 11,7% à fin septembre.

Il faut tout de même préciser que les banques marocaines, vu la conjoncture actuelle, se montrent prudentes voire frileuses avec leurs clients.

Elles ont pu analysé les conséquences des crises répétitives depuis la crise des subprimes aux Etats-Unis sur les banques occidentales et ont adopté par conséquent une attitude assez prudente ce qui est compréhensible.

A l’inverse, les crédits à l’équipement subissent un net déclin.
Ces crédits, destinés à l’équipement des entreprises, ont vu leur taux d’accroissement chuter de 17% en 2010 à 2,8% en 2011.

Quant au crédit à la consommation, il s’essouffle lui aussi.
Il n’a en effet progressé que de 4,5% en 2010 contre 13,4% en 2009.
Il faut savoir que cet encours ne représente plus que 12% des encours à l’économie.

Ce qui semble rassurant est que l’encours moyen par dossier de crédit à la consommation est toutefois en hausse avec une augmentation de 700 DH de plus par dossier par rapport à 2009.



» Retour

Autres sujets


Maroc