AccueilPrêt personnelConsoVoitureRéserve d'argentImmobilierDemande de crédit

Le FMI veut protéger le Maroc de la crise - 3 septembre 2012

par Marianne El Oudi


Une ligne de crédit de précaution de 6,2 milliards de dollars vient d'être ouverte par le Fonds Monétaire International en faveur du Maroc dans le but de protéger ce pays contre les risques de retombées économiques néfastes dues à la crise qui secoue la zone euro.

Par le terme ligne de crédit de précaution, en entend que les sommes ainsi mises à la disposition du royaume ne seront pas nécessairement utilisées, à moins d'une détérioration de sa balance des paiements.

Cette ligne de précaution et de liquidité s'étend sur deux années et est destinée aux pays qui affichent une certaine solidité mais dont l'économie pourrait être fragilisée à cause d'un environnement en crise. Le FMI place le Maroc dans cette catégorie.

L'augmentation des prix de l'énergie et du pétrole en particulier, la baisse de la consommation, la chute de l'activité touristique ont pour conséquence une diminution considérable du taux de croissance marocain puisque de 5% affichés en 2011, il est ramené à 2,4% prévisionnels.

D'ailleurs, les mesures gouvernementales ne se sont pas fait attendre pour compenser la baisse des recettes : hausse de 20% sur le prix de l'essence à la pompe et hausse de 13,8% sur le prix du gazole.


» Retour

Autres sujets


Maroc